HAUTE ECOLE

Bachelier en Gestion des ressources humaines: l'organisation des cours

Les études de Bachelier en Gestion des ressources humaines font partie de l'enseignement supérieur de plein exercice et de type court. Elles sont organisées en un cycle de 3 ans.

Le calendrier de l'année académique se divise en 3 quadrimestres (division de l'année couvrant approximativement 4 mois). Les deux premiers quadrimestres regroupent les activités d'enseignement. Trois périodes d'examens sont prévues au cours de l'année académique (à l'issue du 1er quadrimestre et dans le courant du 3e quadrimestre).

Le programme comporte au total 180 crédits ECTS (60 crédits ECTS par année). Les activités d'enseignement comprennent des cours théoriques et des séances d'exercices.

Les études associent :

  • une formation théorique qui étudie tous les aspects relatifs à la vie des entreprises, institutions publiques et privées : en matière d'économie, psychologie, sociologie, droit, communication, y compris l'anglais, le néerlandais et l'informatique ;
  • une formation à la méthodologie de la gestion des ressources humaines et des sciences sociales ;
  • des activités d'intégration professionnelle : visites, séminaires, stages dont :
    • un stage d'observation de 3 semaines en 1re année ;
    • un stage d'intégration de 9 semaines en 2e année ;
    • un stage d'analyse et de recherche de 14 semaines en 3e année.

Le programme vise à développer les connaissances et les habilités des étudiants tout en approchant les réalités quotidiennes de la profession et en rencontrant les spécialistes les plus expérimentés de la région.

Les notes obtenues à l'issue d'une épreuve sont traduites en notes ECTS conformément à l'échelle de notation ECTS.

Les critères de réussite en fin d'année précisent qu'est déclaré admis ou diplômé de plein droit, l'étudiant qui remplit les conditions suivantes :

  • avoir présenté tous les examens (hormis les éventuelles dispenses) ;
  • avoir obtenu au moins 60% du total des points : le pourcentage global est calculé sur l'ensemble des points de l'épreuve ;
  • avoir obtenu au moins 50% des points dans chaque activité d'enseignement.

Les cas des étudiants qui ne remplissent pas ces conditions sont analysés par le jury en délibération.