HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège

HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège

Bachelier - Technologue en imagerie médicale: l'organisation des cours

Les études de Bachelier - Technologue en imagerie médicale font partie de l'enseignement supérieur de plein exercice et de type court. Elles sont organisées en un cycle de 3 ans.

Le calendrier de l'année académique se divise en 3 quadrimestres (division de l'année couvrant approximativement 4 mois). Les deux premiers quadrimestres regroupent les activités d'enseignement. Trois périodes d'examens sont prévues au cours de l'année académique (à l'issue du 1er quadrimestre et dans le courant du 3e quadrimestre).

Le programme comporte au total 180 crédits ECTS (60 crédits ECTS par année). Les activités d'enseignement comprennent des cours théoriques et des séances d'exercices.

Le programme totalisant 2.725 heures associe :

  • une formation théorique et technique dans les différents domaines des sciences biomédicales, professionnelles et humaines ;
  • des activités d'intégration professionnelle.

Ces activités d'intégration professionnelle sont réparties progressivement sur les 3 années de formation sous forme de visites, séminaires, stages, enseignement clinique dont :

  • un stage d'observation de 75 heures en 1re année ;
  • un stage d'apprentissage actif de 375 heures en 2e année ;
  • un stage d'intégration de 675 heures en 3e année.

Les stages se déroulent dans les services de radiologie, d'échographie, de résonance magnétique, en médecine nucléaire in vivo,... des principaux établissements hospitaliers de la région liégeoise.

La profession est régie par l'Arrêté royal du 28 février 1997 qui détermine le titre professionnel et les conditions de qualifications requises pour l'exercice de la profession de Technologue en Imagerie médicale et porte fixation de la liste des actes dont celui-ci peut être chargé par un médecin.

Les notes obtenues à l'issue d'une épreuve sont traduites en notes ECTS conformément à l'échelle de notation ECTS.

Les critères de réussite en fin d'année précisent qu'est déclaré admis ou diplômé de plein droit, l'étudiant qui remplit les conditions suivantes :

  • avoir présenté tous les examens (hormis les éventuelles dispenses) ;
  • avoir obtenu au moins 60% du total des points : le pourcentage global est calculé sur l'ensemble des points de l'épreuve ;
  • avoir obtenu au moins 50% des points dans chaque activité d'enseignement.

Les cas des étudiants qui ne remplissent pas ces conditions sont analysés par le jury en délibération.