Enseignement provincial

Enseignement provincialEnseignement provincialEnseignement provincialEnseignement provincial
PESH: Pour une Ecole Sans Harcèlement

Pour une Ecole Sans Harcèlement : la Province de Liège passe à l’action !
partager sur Google+ partager sur Facebook   Publié le 06-12-2019

"Je suis victime de harcèlement en milieu scolaire, qui peut m’aider ?". Pour répondre à cette question, la Province de Liège crée une cellule PESH "Pour une Ecole Sans Harcèlement" dans ses 14 écoles

Ces référents PESH vont être désignés dans chaque école parmi les enseignants, éducateurs, agents des CPMS, membres des directions et acteurs de terrain concernés par la problématique du harcèlement. La Cellule PESH, nouvellement créée, sera chargée de former ces référents et de leur fournir des outils, des moyens et des points de contacts pour intervenir rapidement sur le terrain. Les CPMS, partenaires privilégiés, sont étroitement associés à la démarche.

Des personnes de confiance actives dans chaque école

Actifs au quotidien sur le terrain et reconnus comme personnes de confiance, les « référents PESH » seront aisément identifiables par les élèves. Ils seront chargés de mettre en place une politique de prévention au sein de leur école et de sensibiliser les jeunes, les enseignants, le personnel éducatif et les parents à la problématique du harcèlement en milieu scolaire. Ils seront également formés à la détection de situations de harcèlement et seront bien entendu les personnes de confiance pour recueillir les confidences ou témoignages des élèves (victimes ou témoins) et des enseignants. En cas de harcèlement avéré, ils agiront, apporteront des pistes d'action et participeront à la gestion de la situation. Il s'agit donc bien d'une approche globale, sur le terrain, avec le soutien d'une cellule spécialisée.

Cellule PESH : ne pas laisser les enfants et les enseignants seuls face au problème

En effet, le traitement du harcèlement en milieu scolaire ne s'improvise pas. Très souvent, les personnes concernées ne disposent pas des outils et ressources nécessaires. Outre la formation des référents, l'objectif de PESH est dès lors de proposer une méthodologie d'intervention, d'harmoniser les procédures et de les généraliser à toutes les écoles provinciales. La Cellule PESH peut également intervenir en appui sur le terrain. Enfin, il existe une réelle volonté de créer un maillage solide entre tous les acteurs de terrain susceptibles d'intervenir (Openado, AMO, SAS, SAJ, SPJ, police...).

Enseignement de la Province de Liège : près de 9.000 élèves concernés dans 14 écoles

Concrètement, la première séance de présentation aux Directions des écoles a eu lieu ce 6 décembre 2019 à la Maison provinciale de la Formation à Seraing. De janvier à juin 2020, trois référents (dont un agent CPMS) seront désignés dans chacune des écoles secondaires provinciales et bénéficieront d'une première journée de formation. Parallèlement, des équipes complètes de référents PESH seront mises en place dans deux écoles pilotes afin d'être pleinement opérationnelles à la rentrée de septembre 2020. Sur base de cette expérience pilote, le dispositif ajusté sera étendu à l'ensemble des écoles.

« Notre priorité, c'est de ne pas laisser les enfants et les enseignants seuls face au problème ! Il est indispensable de pouvoir apporter, une réponse concrète et systématique, mais aussi de garantir une reconnaissance de l'institution vis-à-vis du personnel concerné », explique la Députée provinciale de l'Enseignement et de la Formation.

La Province de Liège gère un réseau de 14 écoles d'enseignement secondaire : cette initiative permet donc de toucher directement près de 1.500 enseignants et 9.000 élèves inscrits dans les établissements suivants : Athénée Provincial de Flémalle Guy Lang, Ecole Polytechnique (EP) de Herstal et son Centre d'Education et de Formation en Alternance (CEFA), Institut Provincial d'Enseignement Secondaire (IPES) de Herstal, IPES Hesbaye, EP Huy (et son CEFA), IPES Huy, IPEA La Reid, Lycée Technique Provincial Jean Boets, IPES Spécialisé de Micheroux, IPES Paramédical de Liège-Huy-Verviers, EP Seraing (et son CEFA), IPES Seraing, EP Verviers (et son CEFA), IPES Verviers.

Rappelons également la semaine « Je vois, j'entends, j'agis » sur le thème du harcèlement en milieu scolaire, organisée il y a quelques semaines par Openado à destination des professionnels et du grand public.

Se sentir bien dans son école fait partie des priorités que l'Enseignement de la Province de Liège poursuit de longue date pour ses élèves et ses étudiants. Le bien-être à l'école est un élément indispensable dans le parcours scolaire des jeunes vers la réussite. Avec la création de la cellule PESH garantissant que les équipes soient prêtes si une situation de harcèlement en milieu scolaire surgit, mais aussi la mise en place d'une multitude d'actions de prévention et de formation ainsi que d'initiatives liées au climat scolaire, la Province de Liège entend renforcer pour chacun la possibilité d'aborder sa scolarité de manière sereine.

PESH - Pour une Ecole Sans Harcèlement - Province de Liège
PESH - Pour une Ecole Sans Harcèlement - Province de Liège
PESH - Pour une Ecole Sans Harcèlement - Province de Liège
PESH - Pour une Ecole Sans Harcèlement - Province de Liège
PESH - Pour une Ecole Sans Harcèlement - Province de Liège